Infos pratique pour votre voyage au Maroc

Comment s’équiper pour la randonnée ?

  • Un sac de voyage (PAS DE VALISE) Limitez le poids à 15kgs/personne
  • Un petit sac à dos (35 l) pour les affaires de la journée.
  • Un bon duvet: nuits fraîches en montagne, et en hiver dans le désert l’amplitude thermique est importante
  • Des chaussures de marche.

Une bonne paire de chaussures doit avant tout être confortable;
testez – les avant de partir . Quel que soit la difficulté de la randonnée envisagée, la semelle doit être de qualité, c ‘est à dire non glissante sur terrain varié et/ou mouillé (type Vibram). Pour protéger vos malléoles vos chaussures doivent être montantes et tenir la cheville. Pour éviter les traumatismes du dos et des articulations, il est préférable d’avoir une semelle absorbant les chocs. Evitez les chaussures neuves (ampoules).

En fonction du séjour choisi, le type de chaussures pourra être différent. Dans le désert des chaussures de marche basses mais enveloppant la cheville sont adaptées. En montagne des chaussures montantes sont recommandées ; ne pas oublier non plus des sandales pour certains circuits où il faut traverser des oueds, comme la vallée des roses ou le Mgoun. Et le soir des sandales ou tong pour votre confort.

  • Votre tenue vestimentaire doit être adapté au pays que vous allez visiter

(Evitez shorts et vêtements moulants)

– chapeau de toile
– tee-shirts ou chemises en coton (une à manche longue est recommandée contre le soleil)
– pull ou une polaire (pour les soirées fraîches dans le desert)
– pantalon léger et bermudas en toile de coton (pas de short)
– sous vêtements et chaussettes
– KWay ou cape de pluie pour la montagne, lacets de rechange
– lunettes de soleil et crème solaire + baume pour les lèvres
– gant de toilette (les hôtels n’en ont pas au Maroc)
– papier toilette, kleenex, trousse de toilette
– une lampe de poche pour la soirée sous tente
– trousse à pharmacie avec Elastoplast, Compeed (seconde peau) désinfectant et pansement pour écorchures, paracétamol, antiseptique intestinal, pansement gastrique (Smecta), petits ciseaux, pince à épiler, protection solaire, pastilles purifiantes pour l’eau

Dans tous les cas ne pas oublier : Pastilles purifiantes pour l’eau, chapeau, lacets de rechange, lampe de poche ou frontale et ampoule de rechange, papier toilette et briquet (pour brûler vos petits papiers roses) vos médicaments personnels.
A SAVOIR : Nos guides ont un brevet de secouriste agréé par le Croissant Rouge Marocain, et emmènent une trousse de premiers secours.

Et pour votre circuit ?

  • Un sac de voyage ou une valise et un petit sac à dos pour vos affaires de la journée.
Pour les vêtements :
– chapeau de toile
– tee-shirt ou chemise coton (une à manche longue est recommandée contre le soleil)
– pull ou une polaire (pour les soirées fraîches dans le désert)
– pantalon léger et bermudas en toile de coton (pas de short)
– sous vêtements et chaussettes
– lunettes de soleil et crème solaire + baume pour les lèvres
– gant de toilette (les hôtels n’en ont pas au Maroc)
– trousse de toilette
– chaussures confortables. Pour les balades prendre tennis ou sandales.

Pensez à emmener votre pharmacie avec vos médicaments.

Les pourboires à l’équipe : Il est de tradition à la fin de votre circuit, de laisser un pourboire à l’équipe qui vous a accompagné. Selon votre satisfaction, il est raisonnable de donner un pourboire de 20€/30€ par voyageur. A regrouper dans une enveloppe et remettre à votre guide qui fera la répartition.

Médicaments : En voyage, il est fréquent d’être sollicité pour des médicaments. Il est prudent de s’abstenir de toute distribution. En fin de voyage vous pourrez laisser vos médicaments non utilisés à votre guide qui les remettra à notre association (www.anergui.org). Nous les donnerons au dispensaire des villages.

La pollution : La population commence à prendre conscience des problèmes d’environnement, mais pas tous, loin de là. Pensez à prendre un petit sac poubelle pendant votre circuit, que vous jetterez en ville dans un container approprié. Dans la nature, ne jetez rien, même pas un mégot de cigarette…. Ne laisser que l’empreinte de vos pas !

Photographier
Pellicules photos: Privilégier le 100 ASA ou 200 ASA la lumière étant excellente au Maroc.

Photographier des personnes demande un peu de bon sens. Prenez le temps de parler un peu avec les gens, demandez toujours l’
autorisation, et s’ ils refusent sachez renoncer .

Si vous utilisez des batteries rechargeables, et des accessoires numériques, emportez une multiprise . Privilégiez l’ usage des piles sans mercure et gardez vos piles usagées qui trouveront facilement une place dans votre bagage de retour . Pensez à l’ environnement!

Autres renseignements …

Argent : 1 DHM vaut 1€. Le dirham n’est pas exportable. Les banques pratiquent le change dans des bureaux dédiés, avec des horaires spécifiques, sauf les très grandes villes où l’on peut trouver des bureaux de change ouverts toute la journée. Vous avez aussi un bureau de change à l’aéroport. Et vous trouverez des distributeurs d’argent dans toutes les grandes villes ; les commissions sont raisonnables.

Le décalage horaire : 2H en ETE / 1H en HIVER

Electricité :

Le réseau marocain est entièrement en 220 V. Les prises de courant sont identiques à celle que vous trouvez en Europe.

Nourriture & boissons La cuisine marocaine est aussi réputée et variée que la cuisine française. Le régime alimentaire est méditerranéen, beaucoup de légumes et de la viande. Sans oublier des salades en été, et des fruits. Les plats à ne pas manquer : les tagines bien sûr, le couscous, sans oublier la pastilla, les briwates, les cornes de gazelles …et autres gâteaux marocains. Le petit-déjeuner marocain est copieux, avec crêpes, pain, confiture, huile d’olive, thé à la menthe, ou café, souvent au lait. L’eau dans les grandes villes est potable, mais souvent chlorée ; vous pouvez vous lavez les dents avec, mais il est préférable de boire de l’eau minérale en bouteille (à acheter capsulées). Elle coûte entre 5 et 10 dirhams le litre et demi. Pour l’eau de source en montagne, pensez à la purifier avant de la boire. Le thé vert se boit nature, parfumé à la menthe, à l’absinthe, ou encore au romarin en hiver. Il sera toujours servi très chaud, et très sucré. Dans la mesure où l’eau est bouillie aucun souci pour boire du thé n’importe où. Vous trouverez du vin marocain dans les supermarchés ou boutiques spécialisées ; ne vous en privez pas, il est excellent. A SAVOIR : La tourista peut se déclencher par un simple changement de climat, d’habitudes alimentaire, ou encore un problème d’hygiène. Les précautions habituelles : Se laver les mains avant les repas et boire de l’eau minérale suffiront à l’éviter. Car une fois la tourista installée chez un voyageur, comme c’est un virus, elle se transmet rapidement au groupe. Sachez qu’une bouteille de Coca rétablit rapidement quelques désordres, et que le thé vert est un excellent antiseptique intestinal. Sinon Immodium et Ercefuril résoudront rapidement le problème.

Se vêtir Dans les grandes villes touristiques, vous pouvez vous habiller assez librement. Même si les marocains sont tolérants, évitez dos nus et shorts (s’il y a du soleil ce n’est pas la plage). Dans l’Atlas ou dans le Sud, le pantalon est indispensable quand vous traversez un village. Les soirées et les nuits pouvant être froides, prenez un pull, ou une polaire. Pour votre randonnée ou votre circuit, reportez-vous à la documentation appropriée.

Comportement Voici quelques règles simples, à respecter :

  • Eviter les comportements intimes dans la rue (s’embrasser, etc…)
  • Utilisez votre main droite pour manger, donner quelque chose, ou caresser un enfant. La main gauche au Maroc est utilisée pour la toilette
  • Evitez de parler politique, sauf si votre interlocuteur marocain vous y invite. N’oubliez pas que le Roi est très respecté et aimé ; c’est un chef religieux et politique.
  • Il est fréquent de parler religion. Mais sachez qu’il est difficile pour un musulman de concevoir une vie sans croyance religieuse, donc de comprendre la notion de laïcité à l’européenne.

Les pourboires C’est un usage au Maroc dans les hotels, maisons d’hôtes ou restaurant, ceci selon votre satisfaction. Exemple : Le gardien qui surveille votre voiture : 2 DH, 5 DH dans les endroits très touristiques. Un pourboire dans un petit restaurant marocain : 2 à 5 DH

Achats : Vous pouvez acheter et emporter sans formalité fossiles ou pierres semi-précieuses. Les œuvres d’art, de collection, les antiquités sont soumises à une autorisation préalable du Département des Affaires Culturelles.

Marchandage
Le marchandage est incontournable au Maroc. Si vous souhaitez acheter sans marchander, allez dans les coopératives artisanales et les magasins qui affichent “prix fixes”. Si vous commencez à demander combien çà coûte, le commerçant va tout faire pour que vous lui disiez combien vous êtes prêt à payer. Aussi, prenez le temps d’apprécier la marchandise sans paraître trop intéressé, et comparez avec ce que vous avez vu ailleurs. Surtout évitez de dire que c’est vraiment bon marché par rapport à l’Europe.

Mendicité & faux guides La mendicité au Maroc est une réalité qui peut paraître parfois agressive. Cette sensation d’être poursuivi, agressé par des troupes d’enfants ou faux guides est un vrai problème pour le touriste, même si dans les grandes villes la police touristique omniprésente dans la médina, a sérieusement freiné ces pratiques. Pour l’homme qui se propose comme (faux) guide, dites lui rapidement et avec fermeté NON, et ne le laissez pas vous suivre. Evitez aussi de donner une pièce pour vous débarrasser du gamin « pot de colle », car ce geste ne fait que les encourager. Le mot magique “Sir, sir” (Va-t-en) répété plusieurs fois devrait vous rendre votre tranquillité. Nous vous souhaitons un excellent séjour au Maroc.

Marhaba ! (bienvenus !)